LEXIQUE DE LA RECHERCHE

Aller en bas

LEXIQUE DE LA RECHERCHE

Message par Admin le Dim 13 Déc - 16:30

Lexique
.


Anschuss : Endroit où se trouvait l'animal au moment du tir

Apportable : Ou "bringsel", lanière de cuir suspendue au collier du chien "indicateur à la mort", dont il doit se saisir pour informer son maître de la découverte de l'animal mort.

Arrières : Lorsque le chien est en défaut , retourner en arrière sur la dernière marque de passage trouvée est appelé "faire les arrières". Le chien de sang les fait souvent de lui même lorsqu'il est en difficulté, pour s'assurer qu'il est sur la bonne voie.

Artificielle : Se dit d'une piste posée à l'aide d'une éponge (piste tamponnée), ou projetée goutte à goutte (piste projetée), par un pisteur, en vue d'un entraînement ou examen pour le chien de sang.

Botte : Collier du chien de sang, généralement plus large qu'un collier classique, et pourvu d'un émerillon tournant.

Brisée : Branche rompue (jamais coupée). Nous connaissons la brisée que l'on place dans la gueule du gibier, et celle que l'on remet au chasseur, mais il existe d'autres types de brisées qui mériteraient un post à lui seul.

Change : Autre voie que celle de l'animal blessé.
-Le chien de sang peut "prendre un change" quand il abandonne la voie de l'animal blessé pour une autre, et le gibier blessé peut "donner le change" lorsqu'il tente de mettre le chien sur la voie d'un autre animal.

Collé à la voie : Le chien avance lentement, le nez collé par terre, très méticuleusement.

Connaissance : Le chien prend connaissance de la voie lorsqu'il est placé à
l'anschuss (analyse des indices, odeurs, puis il démarre sur la voie).

Contre : Le gibier blessé fait un contre-pied aussi appelé "prendre le contre", "hourvari", ou "retour".
Se dit aussi du chien qui prend la piste à l'envers.

Créance : Spécification à la voie d'une espèce animale.

Crochet : Angle effectué par le gibier blessé (ou le pisteur sur une piste
artificielle), qui p eut être plus ou moins ouvert ou fermé.

Déclarer : Un chien de rouge se déclare lorsqu'il réussit sa 1ère piste (généralement une artificielle). Se dit plus généralement du chien de chasse qui mène à voie ou à vue pour la 1ère fois.

Défaut : Difficulté rencontrée par le chien de sang en action de recherche. D'abord il tombe en défaut (il perd la voie), puis il est en défaut (on s'aperçoit au bout d'un moment qu'il n'est plus sur la voie), il demeure en défaut s'il ne la retrouve pas, mais il relève le défaut s'il la reprend.

Démêler les voies : Séparer les mauvaises voies de celle recherchée.

Devants : Rechercher en avant des derniers éléments trouvés lorsque le chien est en défaut (on dit prendre les devants, ou aussi faire les avants).Les grands devants consistent à chercher trés loin en avant.

Emporter : Le chien se laisse emporter par une mauvaise voie .

Ferme : Moment où l'animal blessé s'arrête afin de faire face au chien, qui "tient" alors le ferme, tandis que le conducteur "va" au ferme pour aller servir l'animal. Le ferme roulant a lieu lorsque l'animal blessé arrive à parcourir des petites distances entre les fermes.

Gorgé : Se dit d'un animal qui crie bien pendant la menée.

Hourvari : Lorsqu'un animal prend une piste, il part d'un point A marche, s'arrête à un point B ,se retourne et prend à nouveau exactement la même voie à contre sens sur une distance plus ou moins longue afin de perdre le ou les chiens qui le poursuivent.

Hurler à la mort : Le chien de rouge "Hurleur à la mort" se met à hurler au pied de l'animal retrouvé mort afin d'avertir son maître.

Indices : Tout ce qui permet pendant et après le cou p de feu de déterminer la nature de la blessure (réaction du gibier, sang, poils, os, venaison,...)

Indiquer à la mort : Le chien de sang "indicateur à la mort" rapporte le bringsel
à son maître pour signaler qu'il a retrouvé l'animal mort.

Lancer : Lancer un animal consiste à relever un animal de sa repo sée.

Marquer : Le conducteur de chien de sang marque les indices retrouvés tout au long de la piste, afin de pouvoir éventuellement faire les arrières si le chien est en défaut. A l'entraînement, le marquage, ou balisage, permet de retrouver sa piste lors de la progression du chien afin de vérifier qu'il travaille correctement.
A l'examen le marquage est effectué de façon à ce que le candidat ne puisse le voir. J'ai aussi entendu dire que le chien "marque", et j'utilise moi-même cette expression, il s'agit en fait du terme "montrer" décrit ci-après.

Mener : A voix ou à vue, le chien poursuit le gibier.

Montrer : Le chien de sang, lors de son travail, s'arrête sur un point précis, le nez collé dessus. A l'examen de l'endroit on retrouve souvent un indice, le chien a montré l'indice.

Pose : Action de poser une piste de sang artificielle. Le temps de pose est le temps écoulé entre le moment où l'on a terminé de poser la piste et celui où le chien va effectuer sa recherche. S'il s'agit d'une piste au naturel, on dit alors "âge de la piste".

Poursuite : Lorsque le chien de sang est libéré afin de tenter de mettre au ferme un animal blessé retrouvé. Afin d'essayer d'éviter d'éventuelles blessures à cet auxiliaire précieux, on peut s'adjoindre un chien forceur durant la recherche, qui sera lâché à la place du chien de sang en cas de besoin.

Quêter : Faire le tour d'une zone avec un chien de sang afin de s'assurer qu'aucun animal blessé n'en est sorti.

Refuser : Le gibier a refusé de passer à un certain endroit (route, ruisseau,...).

Reposée : Endroit où l'animal blessé s'est reposé, ou n'a pu continuer en raison des douleurs, a repris ses forces et est reparti. On trouvera généralement du sang en quantité p lus importante que sur la voie à l'endroit de la "reposée debout" , tandis que la "reposée couchée" montrera également des traces indiquant que l'animal s'est couché (feuilles ou herbes aplaties, poils,...).

Sentiment : Odeur caractéristique, perceptible par le chien, spécifique à chaque
animal, permettant au chien de sang de rester sur la voie du bon animal. On parlera de "sentiment de blessure" (odeur caractéristique de la blessure, de l'animal blessé) et de sentiment de peur (eu égard à ce que ressent le gibier blessé).

Tenir la voie : Lorsque le chien est sûr de lui et qu'il tire sur sa longe avec fermeté.

Traces : Marques ou empreintes laissées par le gibier.

Traînée : Tirer derrière soit, ou au bout d'un bâton pour ne pas travailler sur sa propre voie, quelque chose d'attractif, olfactivement parlant, pour le chien, dans le but de l'éduquer à la recherche au sang.

Venaison : Chair du gibier.

Vent : Toujours faire attention au vent, à l'entraînement comme au naturel, cela influe sur la travail du chien qui peut "prendre au vent", il travaille alors tête haute et non sur la voie, ce qui peut l'induire en erreur.
De même, un jeune chien doit s'entraîner "à mauvais vent" (vent dans le dos), afin qu'il ne travaille pas le nez haut.

Voie :- Chaude : voie fraîche d'un animal venant de passer.
- Froide : voie ancienne (+ de 3 h).
- Doublée : l'animal a fait un aller-retour.
- Lavée : voie lavée par la pluie.
- Surneigée : recouverte de neige.
- De change : voie d'u n animal autre que celui recherché.

Waidmansheil : Félicitations !

Waidmansdanke : Remerciements aux félicitations

Admin
Admin

Messages : 68
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 42
Localisation : Douville

Voir le profil de l'utilisateur http://actnat24.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum